IL FAUT REVENIR UN JOUR...

 A chaque retour de vacances le retour à "la vraie vie" me remplit de nostalgie, ce qui m'a permit de changer de vie, de région, de pays plusieurs fois ! Mes nouveaux projets ne se concrétiseront pas avant un moment, mais j'aime cette idée de donner un nouveau sens à ma vie, tout en appréciant le moment présent : vivre ici et maintenant.

Après trois semaines de vacances sous le soleil du Sud de la France, point de jardin dévasté par la sécheresse d'un été glorieux. Bien au contraire, une véritable jungle m'attendait : visiblement le jardin ne s'était pas ennuyé sans moi, et la pluie avait été au rendez-vous.
 


Douceur fanée des hortensias


Camaieu de douceur entre le pot à épices en aluminium et les pétales d'hortensias 


Pour chanter l'hymne d'un jardin heureux, il faut laisser pousser les herbes folles, ne pas ramasser les feuilles fanées pour le bonheur des hérissons, et semer des objets au charme poétique et suranné 


 Au détour des fleurs se cache un chat aux yeux de verre


Un jardin sauvage et poétique qui invite à la rêverie



 Les roses trémières s'envolent vers le ciel


Le lierre s'est enroulé autour de la girouette en forme de chat, comme pour arrêter la course du temps qui passe...

VETEMENTS SHABBY - ROMANTIQUES

Voici ma tenue shabby du jour : un petit col au crochet (réalisé par ma sœur) un jupon LES OURS, un tablier réalisé en ouvrant une jupe  sur le côté et en ôtant la doublure à laquelle j'ai rajouté des liens pour fermer,  une robe droite ( deux euros sur un vide-grenier) dont j'ai coupé le bas (que je vais sans doute rajouter au top mais en faisant des volants), et un gilet déstructuré également trouvé pour deux euros sur un vide-grenier). Sur les vide-greniers je dépense rarement plus de deux euros pour les vêtements (à fortiori si je dois les retoucher), car mes armoires demandent grâce !



Ma tenue shabby du jour !


Jupon LES OURS en coton et tablier réalisé à partir d'une jupe René Dhéry










Jupon LES OURS d'Uzès en coton blanc cassé et à petites fleurs.




Dentelle, crochet et broderies


Jupon LES OURS et chaussures vintage dont j'ai remplacé les lacets ordinaires par de la dentelle


Sharing : My romantic home , Ivy and elephants

RETOUR DE BROCANTE

Autour de PARIS, nous avons beaucoup de chance, car les vide-greniers sont tellement nombreux qu'il suffit de faire quelques kilomètres pour en trouver un à proximité de chez soi, aussi bien le samedi que le dimanche.

Les vide-greniers sont de véritables cavernes d'Ali-Baba où il est possible de tout trouver. Mon challenge ? Dépenser le moins d'argent possible, car la maison est déjà plus qu'excessivement pleine ! Il est facile de trouver des choses magnifiques et très chères, le but étant ici, de faire des affaires sans se ruiner... Voici donc mes trouvailles pour quelques euros du week-end. J'ai évidemment trouvé quelques vêtements, mais je ne les ai pas pris en photos.



Des hortensias aux tons délicatement poudrés, des peluches très shabby ( un euro chacune ) pour Puppy-chien-caniche

  

Un cœur à accrocher avec des papillons une broche vintage (50 centimes) et un collier de rubans et de perles  (20 centimes)


  Deux petits anges et des renoncules aux douces teintes pastels



Une cage en fil de fer pour mettre en valeur des petits trésors 


 Des plats aux motifs fleuris roses en terre de fer du début vingtième (2 euros les deux) et des petites serviettes en lin bordées de dentelle


 Des brassées de petites fleurs pastels pour un de mes prochains chapeaux pour le carnaval de VENISE









Un petit sac en satin brodé qui s'accorder avec mes tenues shabby...



Il ne faut pas oublier les livres, certains déjà lus comme "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson, petit chef-d'oeuvre d'humour décalé, mais que je vais me faire un plaisir de partager...