LES HORTENSIAS ET MOI

J'aime les hortensias, qui me parlent de mon enfance, de mes vacances en Bretagne Leur couleur bleue lavée par le crachin breton me touche infiniment, un peu comme si j'avais un bouquet d'hortensias dans le cœur.  

 Pour faire sécher les hortensias avec de jolies couleurs, j'ai un truc, il faut les mettre dans un vase (normal me direz-vous) avec très peu d'eau, en prenant soin de les cueillir lorsque les couleurs ont cette jolie couleur un peu fanée qui annonce déjà l'automne. Pour les conserver plus longtemps vous pouvez également vaporiser vos hortensias séchés avec de la laque. 








FLEUR EN TISSU ET TEINTURE AU THÉ : DIY

Comme tous mes vêtements, sont roses ou noirs, évidement en couleur lin, je manquais affreusement d'accessoires, pour ma nouvelle robe trop belle en lin  (ici)  Alors pourquoi pas une broche fleur ! Rien de plus simple ! Il  suffit d'avoir du tissu. Peu importe la matière : elles sont toutes parfaites, et plus vous mettrez de tissus différents, plus votre broche sera originale et personnalisée.

J'ai donc cherché  dans ma boite à bordel à tissus, j'ai trouvé un bout de coton très fin genre toile à beurre  rose pâle, un échantillon de velours blanc (foncé, oui oui il y existe du blanc clair et du blanc foncé !), un dé de broderie anglaise, un soupçon de dentelle et de ruban fin, et deux plumes.

Vous déchirez des bandes de tissus en fonction de la taille et du diamètre de fleurs que vous souhaitez, de les resserrer avec un fil de fronce et le tour est joué. sur le cœur de la fleur j'ai rajouté un morceau de dentelle, cousu trois perles. Par ci par là, j'ai rajouté le morceau de velours découpé en forme de pétale, un morceau de broderie, ajouté les plumes et laissé pendre dentelle et ruban. Le tour était joué. Pour l'attache une simple épingle à nourrice suffit. Pour celles qui sont allergiques à la couture, Bien sûr on peut utiliser le pistolet à colle. Comme j'avais récupéré d'un emballage cadeau un ruban couleur lin, j'ai enlevé la pub et hop un tour de cou, si je veux changer. Une broche comme celle-là, peut aussi vous permettre de remonter une manche ou un jupon.

TEINTURE AU THÉ

C'est celle que l'on utilise pour vieillir les dentelles qui ont un air un peu trop neuf. Il suffit de faire bouillir de l'eau et d'y jeter quelques sachets de thé usagés ou si vous avez une boule à thé, l'emplir de thé noir de préférence. vous y mettez l'objet à teindre, en continuant à chauffer doucement, et en remuant tout le temps pendant environ une quinzaine de minutes. Si vous oubliez votre mixture sur le feu, marbrures indélébiles à la clé. Il faut se rappeler que la teinture s'éclaircit en séchant, donc n'hésitez pas à laisser le tissu un peu plus longtemps. Si la couleur n'est pas à la hauteur de vos attentes, et que vous voulez un ton plus soutenu, vous recommencez...

FLEUR EN TISSU ROSE THÉ
DENTELLES SHABBY ET MIROIR ROSE




DÉCORATION ÉPHÉMÈRE


Robe en lin et fleur utilisée en collier

A l'origine, le porte manteau n'était évidemment pas rose. Lorsqu'un objet vous plait sur un vide-grenier, surtout s'il est pour rien, et qu'il n'est pas à la bonne couleur n'hésitez pas un coup de pinceau et voila juste ce qui vous manquait. J'ai simplement refait les yeux du chat et le petit nœud.


Sharing : Time washed

SHABBY FASHION : LA MODE SHABBY


On ne dira jamais assez l'effet magique de nouveaux vêtements sur notre moral § Il n'est pas nécessaire de dépenser des fortunes, il suffit de savoir ce qu'on aime, et d'acheter malin : les vide-greniers, en dehors du fait d'être une mine d'or pour tout ce qui est déco maison, sont de merveilleux moyens pour dénicher vos vêtments. Seule contrainte, avoir une idée de votre taille (pas celle inscrite sur le vêtement, ou celle fantasmée dans votre subconscient, non la vraie, en volume et tout) et là, pour quelques euros, voire centimes, vous trouverez tout, mais alors tout ce dont vous rêvez, sans même le savoir. 
Par exemple tous les vêtements sur ce porte-manteau (ici), je les ai trouvés au cours de mes pérégrinations matinales.


La mode a toujours été ma passion, avec une prédiletion, voire une constante pour la couleur rose. Depuis quelques années, j'avais ajouté du noir (c'est toujours chic n'est-ce pas ?) , mais voilà, maintenant, je trouve que cela donne mauvaise mine à la parisienne que je suis, alors exit du noir. 

Au fil de mes balades bloguesques, j'avais vu des robes à volant avec plein de superposition et des pantis volantés, qui m'ont fait tomber par terre, le chat sur mes genoux avec !  C'étaient des vêtements de créateurs à un million de dollars (enfin disons souvent trois à quatre cents euros) : EWA I WALLA, MAGNOLIA PEARL, LES OURS ...

Et voilà que... En me promenant sur le marché de BÉZIERS, que vois-je ? l'exacte copie des vêtements de mes rêves, pour moins de 30 euros, et en lin en plus. J'ai donc pour la première fois depuis une éternité cassé ma tirelire. Et en plus j'ai un peu changé mes couleurs, j'y ai rajouté des teintes naturelles comme le lin ou le blanc cassé  ! 

TADADA LES PHOTOS :
Robe en lin volantée TALIA BENSON  avec pantis et volants à pois





L'avantage de ce genre de robe c'est qu'elle permet toute les superposition. On peut rajouter des jupons, une ceinture un pull dessous, dessus. Juste ce que j'aime car les superpositions, moi j'adore.





 J'ai trouvée la ceinture corsetée sur un vide grenier, et j'ai fait  un petit ras de cou avec DIY à venir (j'adore cette expression DO IT YOUR SELF), comme SHABBY CHIC, ça le fait moins en français "faites le vous-même", ça fait un peu rétro ringard.

You'll find my other shabby clothes here

AVANT - APRÈS : COMMENT PATINER UN MEUBLE


Je ne sais pas vous, mais, j'aime régulièrement, me lancer  de nouveaux défis, pour stimuler ma curiosité, ma créativité, pour prolonger l'enthousiasme et l'envie de s'ouvrir aux autres. Car, je pense que la clé du bonheur, c'est tout au long de sa vie, de vivre des expériences inédites, de se confronter à des nouvelles situations, de continuer à apprendre tout le temps, à découvrir, peu importante du moment qu'on redevient débutante.
Ce nouveau  blog,  me servira de compagnon, de témoin, un peu comme un album d'image anciennes : AVANT - APRÈS . J'ai aussi le désir secret d'apprendre à me servir d'un appareil photo un peu mieux qu'en appuyant sur le bouton. Et là, il va bien falloir que je m'y mette sinon ce blog n'aura aucune raison d'être. Une de mes devises étant "C'est en faisant qu'on devient faiseron", je me suis mise toute seule au pied du mur !

Lorsque j'ai aménagé,  j'avais peint l'entrée et la volée  d'escalier en rose. Puis j'ai eu envie de matière, et de blanc. Donc, truelle et texture...Le porte-manteau des années quarante, me semblait bien tristounet, allons-y pour une nouvelle patine. Bon, comme vous l'avez compris, maintenant ça fait tendance de dire patine, plutôt que peinture, ça fait plus artistique. 

Je vous propose mon premier AVANT - APRÈS. Dans tous les bouquins de déco, on vous rabâche qu'il faut poncer et reponcer. Pfff, ça me fait rire, à moins de vouloir un truc flambant neuf qui va durer des centaines d'années, pour un usage normal, ce n'est pas nécessaire. Juste un petit coup de papier de verre pour que la peinture accroche mieux c'est tout. En plus, il existe maintenant des peintures qui évitent le ponçage et en conséquence, la poussière, surtout si vous êtes en appartement, et ne pouvez aller vous exercer dans le jardin. Pour les cadres par exemple, le ponçage n'est pas nécessaire, car à part un petit coup de chiffon pour leur prouver qu'on les aime, ils ne sont guère mis à contribution ! 

Une fois l'objet sec, il faut le vieillir, c'est-à-dire, simuler le passage du temps, c'est ça qui va lui donner un supplément d'âme et de charge, et va le différencier des objets manufacturés fabriqués en série. Certains ouvrages préconisent de passer de la bougie, à certains endroits,  pour que la peinture n'adhère pas, drôlement pratique, parce qu'une fois repeint, vous allez les retrouver comment les traces de bougie ? Vous avez le choix entre le papier de verre qui à mon avis donne un rendu trop régulier, et au choix tout objet ressemblant à un couteau, spatule, raclette, épluche-légume, et vous le passez sur les angles un peu partout ou vous aurez envie de voir de l'usure, de la vie. Pour celles qui trouveront le traitement un peu trop radical, je conseille le vieillissement à la peinture. Un tube de peinture "terre d'ombre naturelle", qui a un côté un peu sali, un chiffon, le doigt ou un pinceau et des petits coups de pinceaux pas trop appuyés. Si ça ne vous plait pas, pas de problème, un chiffon humide à proximité vous permettra d'effacer. Au pire, vous repassez un coup de peinture, et vous recommencez. Car, dites-vous bien que vous ne risquez rien, si ce n'est d'être fière de vous une fois votre chef-d’œuvre terminé.


PORTE-MANTEAU AVANT PATINE



PORTE-MANTEAU APRÈS PATINE


PORTE-MANTEAU SHABBY CHIC


REFLET DANS UN MIROIR SHABBY





Sharing : Miss Mustard seeds

DANS MA MAISON SHABBY, IL Y A...

Un minuscule caniche Miss PUPPY, qui semble aimer l'appareil photo de  maman ! Ben oui quoi, je suis sa maman, c'est comme ça qu'elle m'appelle !


 
Miss PUPPY aime les tapis roses





Broc ancien émaillé de fleurs roses qui accueille les fleurs de l'été.

Un broc en émail, une vieille chaise, what else ?


Des couleurs fanées, le charme du temps qui passe


LA VIE EN ROSE

J'habite à une volée de moineaux de PARIS, vous ne pouvez pas vous tromper, vous reconnaitrez ma maison au premier regard. Elle a choisi le SUD pour plus de lumière, une jolie place aux marronniers centenaires. Vous y êtes, c'est la maison rose avec des chats peints sur les fenêtres ! Ici, on voit la vie en rose, n'hésitez pas : je vous attends.


ENTREZ DANS MA MAISON ROSE







Le heurtoir en forme de chat vous invite à entrer. Au dessus de l'imposte, une amie m'a réalisé un magnifique vitrail, qui joue avec le soleil et qui illumine l'entrée comme un kaléidoscope de pierreries magiques.

VITRAIL AU CHAT




Le ton est donné : des chats, du rose, des objets patinés par le temps comme ce vieux chat en métal rouillé qui vous souhaite la bienvenue.

LE CHAT EST L’ÂME DE LA MAISON



A part les chats ? Des vieux meubles, et des dentelles arachnéennes, des verreries colorées comme des pierres précieuses,  des porcelaines, des coussins confortables, des fleurs rose poudré, rose thé, cuisse de nymphe émue, et des rêves d'enfants jamais évanouis..


DOUCE DENTELLE DES TEMPS ANCIENS

SHABBY CHIC STYLE

Monsieur JOURDAIN faisait de la prose sans le savoir, moi j'aimais le style SHABBY CHIC, sans savoir que ça s'appelait comme ça !
Un jour, en feuilletant "MARIANNE MAISON", j'ai découvert le style SHABBY CHIC. Le magazine titrait : "Un nouveau style : abîmé et beau". C'est sûr, ces deux mots sont antinomiques, mais personne n'est à un paradoxe près, et je me suis tout de suite projetée dans cet univers qui ressemblait au mien. 
Le style SHABBY CHIC a été introduit aux États-Unis, à la fin des années 90, par une anglaise Rachel ASHWELL. Bon, évidemment, en français la traduction ça le fait pas,  donc, le concept est resté avec son nom d'origine.

En EUROPE, nous n'avons pas attendu Rachel ASHWELL pour aimer les vieilleries ! Mais,  nous sommes un peu snobs non ? Pour nous, qui dit meubles anciens dit état impeccable, voire neuf, et si un meuble est un peu rayé ou abimé, c'est un crime de lèse majesté ! Alors, qu'aux States, c'est un "nouveau" concept, au pays de l'objet neuf et du gadget, que d'aimer et de rechercher les vieux trucs ! Leur regard sur le passé est différent du nôtre, donc aucun état d'âme pour repeindre un vieux meuble de grand-mère ou d'exposer des pots émaillés tout rouillés.

Le style SHABBY CHIC, se caractérise donc par trois règles fondamentales :

- Les meubles, comme les objets se doivent d'avoir une âme donc d'être abimés, usés, l'imperfection est vécue comme une qualité, et non comme un défaut ! Tout comme j'aime ! Le passage visible du temps, c'est un peu comme une carte de visite !

- Si un objet ou un meuble n'est ni assez vieux ni abimé, allez hop un p'tit coup de main : une couche de peinture, une cire à vieillir, des fausses rayures ! Bien sûr c'est un faux vieillissement, mais il ne s'agit pas d'antiquités, mais simplement de vieux meubles d'autrefois.

- Et tout aussi important : chez nous, les meubles anciens bénéficient le plus souvent d'un cadre "à l'ancienne" avec meubles sombres, papiers peints et là  ça finit par sentir le vieux et le renfermé. Dans le SHABBY CHIC le plus important c'est que le cadre de vie doit être clair, blanc pastel, un univers lumineux, frais léger et facile à vivre.

Je me suis donc aperçue que le SHABBY CHIC c'était tout moi : j'avais déjà patiné mes murs de rose ou de blanc, mais mes meubles vintage anglais étaient cirés (enfin à l'origine !). J'ai toujours adoré récupérer, transformer, assembler et vivre dans un univers non conventionnel.  Mais, au fil des ans, j'ai accumulé un nombre incroyable d'objets de vieux meubles, oui mais voilà, au bout de plusieurs années de quête sur tous les vide-greniers de France et de Navarre, ma petite maison parisienne est devenue heu... un vrai musée. Voilà le mot est lancé. Dans le style country-vintage-collector ! Loin, très loin du vide artistique...

Il y a quelques temps une amie est venue me voir avec l'une de ses copines. Quand elle est arrivée, elle a tout regardé en disant : "waouh c'est magnifique on dirait un magasin" ! Aie ! Aie Aie ! Franchement là, j'ai eu peur ! Et je me suis vue avec le temps qui passe submergée, que dis-je noyée sous une accumulation d'objets sans plus d'espace vital ! Il fallait donc que ça change. Je commençais à vivre l'enfer du collectionneur fou qui ne sait plus s'arrêter. Car depuis toute petite je collectionne les chats (sans mauvais jeu de mot vous comprenez que le style SHABBY c'était vraiment pour moi), et j'en avais des milliers ! Les murs, les étagères, le sol, les marches d'escaliers, les bibliothèques tout l'espace était envahi.

C'est pour cela que j'ai eu envie de créer ce blog qui va me servir de guide, d'aide mémoire, de pense-bête, d'encouragement à transformer ma maison et je vous jure qu'il était temps ! Seul problème, j'éprouve une espèce d’inhibition devant mon APN. Comme ma maison n'est pas très grande (et un peu trop pleine), il me semble difficile d'arriver à faire des photos qui me plaisent. Ce sera donc un défi  pour moi de tenter d'apprivoiser cet appareil magique !

Envie de changement,
de clarté,
de lumière, de blanc
de rose poudré
pour un univers de douceur et de poésie.

MAGAZINE MARIANNE MAISON d'avril 2001




shabby chic style
Le style SHABBY CHIC