BRICOLAGES SHABBY AVANT NOEL

C'est NOËL  ! Si si, je vous assure, les magasins de cadeaux ont commencé dès le 1er novembre à exposer leur décorations plus scintillantes les unes que les autres, les magasines évidemment nous offrent leurs plus belles pages avec des maisons de rêve et des décors enchanteurs, les blogs déco sont déjà eux aussi aux couleurs d'un NOËL shabby avec des teintes pastels et blanches, traditionnel en rouge et vert, campagne avec de la toile de jute et des accessoires country chic...  

Alors, je n'ai pu résister, et même si je ne commence jamais mon sapin avant la première semaine de décembre, j'ai fait  des petits bricolages shabby, c'est-à-dire qui ne coutent rien, juste pour le plaisir d'être déjà dans l'ambiance festive.

Une petite étoile pour attendre la nuit de NOËL, que j'ai faite avec des morceaux de cagette et du tissu vintage déchiré, un petit cœur en fil de fer sur lequel j'ai enroulé des perles., une guirlande de fleurs lumineuses au-dessus du lit, des bougies pour le parfum et le charme...





 Du rose shabby pour le bonheur...


 Des tons pastels pour la douceur
Des oreillers à pois, à fleurs, en patchwork
pour une ambiance shabby


Des petits anges pour le charme d'une dentelle du temps passé.
Un petit chien pour l'amour
qui aime le confort des lits douillets et pas trop bien faits...



QUE LA LUMIERE SOIT... SHABBY

Comme vous le savez, le style SHABBY, c'est l'art de la récupération, redonner une autre vie à un objet délaissé ou oublié. Faire du neuf avec du vieux, ou donner un faux air vintage avec des vraies patines à un meuble à l'aspect trop neuf, parfois, il suffit seulement d'un grand coup de nettoyage pour que l'objet convoité brille à nouveau de mille feux.  
Sur un de mes derniers vide-greniers, il était là, il m'attendait dans un vieux carton avec cet air fatigué, sali, empoussiéré, terni de ces suspensions auxquelles le temps a donné le lustre et le charme des objets anciens.  Il fut à moi pour 10 euros, je suis partie sans y croire avec mon butin qui tintinnabulait à chaque pas, comme pour se faire pardonner d'être  tellement sale ! 
Les pendeloques  ressemblaient à un vieux plastique dépoli, j'aurais été en peine de reconnaître un Vrai lustre en cristal. Pampille après pampille, je l'ai frotté, nettoyé, dépoussiéré,  installé et adoré. Avant le grand jeu des lumières de NOËL, il brille de tous ses feux, et les reflets du cristal jouent à créer des arcs-en-ciel multicolores sur le blanc des murs comme pour chanter le bonheur de nous éclairer.

C'EST LA NUIT QU'IL EST BEAU DE CROIRE A LA LUMIÈRE


 Lustre en bronze doré aux pampilles de cristal








MY SHABBY FRENCH LIFE AU CARNAVAL DE VENISE




Depuis toujours j'éprouve une véritable  passion pour VENISE. Passion si forte, que j'ai désiré y devenir une ombre anonyme et masquée qui déambulerait incognito le long des ses canaux séculaires pour disparaître le dernier jour du carnaval dans un tournoiement de plumes et de dentelles. Un être intemporel qui ferait partie du décor pour mieux s'y perdre, s'y fondre, comme pour en être l’essence secrète.

Peut-être vous êtes vous demandé qui étaient ces êtres hors de l'espace et du temps vêtus comme des princes et des princesses d'un conte de fées imaginé.

 Je crois que ce qui nous anime, tous, nous autres les costumés, masqués du Carnaval de VENISE, c'est notre désir de réinventer le rêve. Le rêve d'un monde coloré, onirique, pailleté évoluant dans un univers de beauté intemporelle. 

Chacun d'entre nous porte une part de créativité qui lui permet de vivre mieux, de s'adapter à un monde qui n'est pas forcément rose, mais nous n'avons pas tous  la faculté de  la laisser s'épanouir. Pourtant, créer, c'est ajouter quelque chose de soi au monde. Créer un costume, c'est donc une forme de sublimation artistique en même temps qu'une sublimation de soi.
 
Beaucoup de ceux qui inventent ces féeriques costumes n'avaient au départ aucune connaissance particulière dans le monde de la mode. Juste un désir, celui de retrouver une part d'enfance, celle d'un univers ou derrière un masque de princesse ou de superman, le petit enfant se créait un monde rien qu'à lui, où les adultes n'avaient pas leur place.  Imaginez tous ces inconnus qui chaque année se dépassent pour réaliser des merveilles, juste pour le plaisir de celui qui les regarde. 

Ne dit-on pas d'une maison qu'elle appartient à ceux qui l'admirent ? Il en est de même pour nos costumes. A chacun de se les approprier, en fonction de ses goûts pour des couleurs, des matières, une ostentation de luxe ou bien une apparente simplicité.

Voici quelques années, sans même savoir coudre, mais avec la passion des tissus, du rêve et de l'imaginaire, j'ai décidé de devenir un masque de VENISE. Chaque année je réalise ainsi un ou plusieurs costumes, juste pour les 10 jours du carnaval qui se déroule juste avant mardi-gras.

Voici l'un des costumes que j'ai créé l'an passé pour le carnaval de VENISE 2012 


Prendre la pause devant le palais des doges et le pont des soupirs...


Une voilette pour un regard encore plus mystérieux


Soupirer sous le Pont des Soupirs


Une gondole passe 

Una lacrima sul vizzo


LES VETEMENTS SHABBY

Le carnaval de Venise 2013 approche (cette année il se déroule du  3 au 13 février). Mon costume est pratiquement terminé. Il sera en dentelle rose et blanc. Mais, c'est une surprise, personne ne doit le voir avant le carnaval : incognito oblige ! Après un énième essayage, mon mannequin faisait grise mine sans sa robe de princesse vénitienne. Je me suis donc amusée à  lui passer les vêtements (normaux) que je venais d'enlever ! 

Si vous vous êtes demandés s'il y avait un style de vêtements shabby, je pourrais dire oui. De la même manière que la décoration shabby chic est une réinterprétation du style country-vintage bohemian  adouci par des couleurs comme le blanc, le gris gustavien ou le rose, les vêtements ressemblent un peu au bohemian style, mais avec des matières plus simples : lin, coton, velours. On y retrouve des volants, des fronces, des pantis volantés, des superpositions. Les vêtements sont généralement déstructurés, avec des longueurs différentes.

Je ne sais pas si les bijoux font partie du genre shabby, mais, depuis toujours, je porte des bagues à tous doigts, des dizaines de bracelets en argent, ainsi que des colliers et des chaines avec des pendentifs. 





 Ce masque est un de ceux que je porterai à VENISE, je l'ai réalisé à partir d'un masque de papier mâche blanc sur lequel j'ai appliqué de la dentelle ancienne, et légèrement pailleté.





Autre article sur les vêtements shabby chic : ici


FRENCH SHABBY CHIC PINK

Le rose, comme le bonheur, est un état d'esprit. 

"Think pink" est ma devise depuis bien longtemps. J'ai choisi de voir la vie en rose, le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. Et pour ceux qui se poseraient la question, non le rose n'est pas forcément kitch, ce qui peut l'être par contre c'est le choix des objets tarabiscotés dont la mièvrerie pourrait indisposer. 

J'aime les lignes simples des craquelés des années trente, qui par la simplicité de leurs formes sont de véritables œuvres d'art quelque soit leur couleur, le plus souvent blanche, mais qui parfois, comme le perroquet sur la photo se colore de rose poudré. 

Ambiance shabby à la française, avec des craquelés des années trente,  des citrouilles, pour la note automnale,  mais dans des nuances de rose tendre, en papier maché, en terre cuite, en velours et dentelles , un miroir patiné des années trente ou se reflètent la légèreté des plumes d'autruche, et la lumière des bougies qui donne une douceur un peu irréelle aux couleurs.



Les citrouilles s'ornent de perles  et attendent minuit...


 Le perroquet de céramique rêve en silence du temps passé...


Le miroir reflète la douceur de l'instant


 Un chien et un chat se regardent en chiens de faïence !

 Les bougies s’enrubannent de partitions de musique, de petites médailles et d'images au charme suranné


Bonheur de vivre...

LIVRE ALTERÉ SHABBY CHIC - SHABBY CHIC ALTERED BOOK



Lorsque je donne le nom de mon blog, je dois dire que la plupart des gens ont l'air surpris, car les mots de SHABBY CHIC ne leur disent pas grand chose.D'abord, pour SHABBY CHIC, il n'y a pas d'équivalent en français ! Shabby est un mot anglais qui signifie "usé", abîmé". C'est sûr Usé chic, ça le fait pas. Cette tendance déco existe déjà depuis de nombreuses années, dans de nombreux pays. Elle doit son nom et ses lettres des noblesse à une anglaise Rachel ASHWELL qui s'est installée en Californie dans les années 80, où elle ouvrira une boutique de déco qui va connaître un succès foudroyant. Elle donc devenue la grande prêtresse de ce style et a publié, plusieurs ouvrages où elle livre tous les secrets de sa déco, et qui connaissent un succès retentissant.
 
Le style shabby, ce sont des intérieurs très clairs blanc, ivoire, gris perlé, et des couleurs pastels, souvent du rose, avec des vieux meubles repeints et patinés. C'est l'art de la récup. à petit prix, d'objets qui ont une âme et une histoire pour donner un charme supplémentaire à l'âme d'une maison.
 
Alors, plus besoin d'aller aux galeries machins choses, à nous les vieux meubles dépareillés : il suffit de les nettoyer, de les poncer et de les patiner dans des nuances de blanc crème. Pour accentuer le côté usé, quelques éraflures sur les arêtes des meubles, un peu de papier de verre pour une usure de bon aloi pour leur donner un petit coup de jeune, pardon de vieux supplémentaire. Donc, pas de souci, même si vous avez des  meubles neufs venus tout droit d'un magasin suédois, , vous les retravaillez un peu, et d'un coup de pinceau magique la grande illusion de l'ancien est là.
 
Sans beaucoup d'argent, il est ainsi possible de réaliser une subtile et originale décoration. En France, nous faisions déjà du shabby sans le savoir depuis longtemps (hello Monsieur JOURDAIN). Rajoutez des dentelles, que vous pouvez vieillir avec des infusions de thé, ou blanchir avec de l'eau de javel, suivant vos goûts, des vieux objets en zinc et des paniers en osiers pour une déco campagne, des porcelaines fleuries, des roses et de la verrerie colorée pour une ambiance plus romantique. Le neuf vieilli côtoie l'ancien, les couleurs se répondent dans les mêmes harmonie, juste un peu de goût, pour un style idéal et une ambiance de charme.

Vous l'avez compris, le style shabby c'est un art de vivre. La décroissance, le recyclage, l'art de créer une atmosphère unique, sans pour autant dépenser des fortunes. C'est vous qui réalisez une pièce unique, quelque chose qui reflète votre goût et votre sensibilité.

Le style shabby s'applique aussi aux objets, à partir du moment où ils utilisent des matériaux recyclés, des vieux papiers, des images anciennes ou des dentelles au charme désuet.

Je vous avais  montré ici la couverture du livre altéré (Art journal) que je me suis amusée à faire avec uniquement des matériaux de récupération, quelques coups de pinceaux ou de stylos. J'ai essayé de prendre quelques photos, mais, comme j'ai utilisé des vernis pailletés ou opalescents qui brillent à la lumière, et que je ne suis pas vraiment douée avec un appareil photo, le résultat n'est pas terrible. J'essaierai de faire mieux une prochaine fois.









 

IMPERMANENCE

Crépuscule...

Juste avant le soir, la lueur tremblotante d'une bougie pour poétiser l'instant.

Lumière douce et fragile, irréelle comme un rêve que l'on voudrait saisir.

Profiter de la douceur de l'instant, juste le moment présent ici et maintenant...

Penser à ceux qui souffrent.

Respirer doucement et se savoir vivant.










NOSTALGIE MATUTINALE...

Petit pincement au cœur ce matin, dans mon jardin emperlé de pluie... 

J'ai dégusté de minuscules framboises frigorifiées et presque transparents, au délicieux goût acide, avec la pensée nostalgique que ce sont les dernières avant un an.

 J'ai cueilli les derniers hortensias avant que les prochaines gelées matinales ne leur ôtent leurs flamboyantes couleurs. 

J'ai rempli les mangeoires des oiseaux  pour la première fois de la saison.

 Les cloches de l'église toute proches se sont mises à carillonner comme pour me secouer, et me chanter les charmes de l'automne. Derrière les nuages il y a toujours le ciel bleu, et dans mon cœur un éternel printemps.


Cafetière ancienne en porcelaine de Limoges ornée de mésange et plateau shabby



LIVRE ALTÉRÉ - ART JOURNALING - ALTERED BOOK -

Il y a quelques années à PARIS j'ai vu une exposition consacrée à un photographe américain PETER BEARD. Il photographiait notamment les éléphants d'Afrique sur les traces de Karen Blixen, l’héroïne de Out of Africa, qu'il avait rencontrée. PETER BEARD était également un grand photographe de mode. Mais ce ne sont pas ses photos qui m'ont marquée le plus, mais son ou plutôt ses journaux intimes. Il en réalise un par année et chacun d'eux est une véritable œuvre d'art, avec des collages des dessins, des altérations. Un peu comme si cet homme voulait faire de sa vie une œuvre d'art puisqu'il y consacrait du temps chaque jour. 

Je m'étais dit qu'un jour... Lorsqu'au mois d'avril je me suis fait une double fracture du poignet, j'étais un peu limitée dans mes activités. Et c'est là que j'ai pensé à l'idée de ce journal altéré que j'avais gardé dans un coin de ma mémoire. En me servant d'une seule main, je pouvais y arriver... Parce que tout d'abord, c'est simple, cela ne nécessite aucun investissement, si ce que nous avons fait ne nous plait pas on repasse un coup de peinture ou on recolle quelque chose par dessus. Les américains appellent cela de l'Art journaling, nous n'avons pas d'équivalent français, mais les mots parlent d'eux mêmes.

LA CRÉATIVITÉ C'EST DE VOUS AUTORISER A FAIRE DES ERREURS.
L'ART C'EST DE SAVOIR LAQUELLE CONSERVER...

MY PINK ALTERED BOOK 









COMMENT RÉALISER UN LIVRE ALTÉRÉ (ALTERED BOOK)

Il n'y a aucune règle. Le principal étant de se faire plaisir. Pour commencer, il vous suffit d'un carnet, d'un cahier, d'un vieux livre...

-J'ai donc pris un vieux livre cousu (plus facile) dont j'ai enlevé une grande partie des pages, car je voulais y intégrer des perles, des fleurs, des rubans, je souhaitais en effet, quelque chose avec du volume.

- Il suffit de décider du nombre de pages que l'on souhaite  garder et de doubler ce chiffre pour coller au moins deux pages entre elles pour les rigidifier. 

- Pour la colle, si vous utilisez ce que vous avez. Pour ma part j'avais de la colle blanche en  en pot (genre papier peint). 

- Vous regardez dans le tiroir ou vous rangez les bouts de dentelles, les chiffons, les cartes postales, enfin tout ce qui vous plait, mais dont vous n'avez jamais vraiment su quoi faire. 

Et vous vous lancez...

Le plus facile est peut-être de choisir un thème, ou une couleur... Ce peut être Noël qui approche, les fleurs, le blanc, le vintage... J'ai choisi pour ma part le rose ! Comme par hasard. Il faut dire que mes tiroirs à petits bordels regorgent de bouts de tissu, dentelle et autres accessoires de cette couleur vous vous en seriez doutés. Le prochain sera sur le thème des chats, forcément !

L'intérieur de mon altered book dans un autre numéro (un peu de teasing quand même !)

Sharing : Romantic home. , common ground, Lavender garden cottage